Présentation du Kerala en Inde du Sud

30 MAI 2024

Le KERALA : La boîte à épices et à tiroirs secrets des Indes

Le petit Etat du Kerala est considéré comme l'un des plus beaux Etats de l'Inde. Essentiellement rural, il compte des milliers de villages à l’ambiance paisible et au charme du temps passé, alors que sous les feux des néons colorés, les villes de taille moyenne ont déjà emboîté le pas de leurs cousines occidentales. Le Kerala offre aux voyageurs des paysages somptueux, des montagnes recouvertes de plantations de thé, de café, d’épices ou de forêts sauvages, des plages de sables fin de différentes couleurs.

Il faut imaginer une longue et étroite bande de terre de 550 Kms, au sud-ouest de l'Inde. Un grand littoral ouvert sur la mer d’Oman et autant de relief montagneux appelés les ghâts occidentaux formant sa frontière orientale avec les Etats voisins du Tamil Nadu et du Karnataka. Une particularité réside dans les 1 800 km de canaux bordés de palmiers et de rizières qui s’étendent dans les backwaters, ces zones lacustres du littoral ou la mer et les rivières se fondent à l’arrière des terres.

La géographie du Kerala a renforcé son histoire et sa culture extrêmement riche. Depuis des millénaires, ses côtes ont accueilli Chinois, Arabes, Africains et Occidentaux, tous attirés par les épices et par cette escale idéale pour le commerce intercontinental.

Le Kerala est bien ancré dans notre monde moderne. Pour autant il conserve ses rites, ses religions plurielles, ses traditions, sans oublier ses Arts, caractéristiques et uniques tels que des processions colorées étonnantes accompagnées d’éléphants caparaçonnés, des danses raffinées tel le Bharatanatyam, des arts martiaux et des arts théâtraux (Kathakali) aux costumes et maquillages impressionnants.

Les habitants du Kerala sont chaleureux et conviviaux. L'interaction avec eux est souvent un moment fort des vacances au Kerala. Les Keralites sont fiers de leur Etat. Les formes d'art comme le Kathakali, le Theyyam ou le Kalaripayattu (art martial) sont uniques. Ils vous emporteront dans un tout autre univers

L'architecture spécifique des temples, des églises et des mosquées bâties avant l’influence arabe, les fortes traditions et rituels ancestraux, la profusion de fruits, légumes, épices, poissons, et des fêtes continues, de décembre à Avril, font du Kerala une région vivante, loin des clichés de l’Inde, un peuple joyeux, débordant de vie et de jeunesse, que vous allez découvrir avec un plaisir immense, et regretter de quitter.

La période la plus ensoleillée va de Décembre à Mai. Les mois d’Août, Septembre, Octobre ont une météorologie plus incertaine, mais sont aussi intéressants car ils font suite aux plus grosse pluies de la mousson et les paysages sont vraiment différents.

 

Présentation

Kerala - Étymologie: de Kera (noix de coco) et Lam (la terre) littéralement "Le pays des cocotiers" Longueur 650 kms – largeur : 80 à 130 kms

Superficie: la superficie du Kerala représente l’équivalent de la région Aquitaine (ancienne) en France

Nombre d’habitants: 35 millions de Keralais (en 2014), une densité de population de 860 hab./km2. C’est ainsi que le Kerala, un des plus petits états indiens (1% seulement) a la plus grande densité de population en Inde. Cet état est un modèle de développement social en Inde notamment dans le domaine de l’éducation

Langue: Le Kerala a sa propre langue, le Malayâlam qui est une langue dravidienne, avec d'importantes différences dans la façon de le parler, les habitants du sud du Kerala comprenant difficilement les habitants du nord. Il y a à peu près autant de façons de parler le Malayalam qu'il y a de districts dans l’état. Du fait d’un taux d’alphabétisation de quasiment 100% et de la présence d’un grand nombre d’écoles privées, l’anglais est assez courant.

Capitale: Trivandrum située au sud de l’état, autrement appelée Thiruvananthapuram

Villes principales: Cochin Ernakulam, Alleppey, Kollam, Thrissur, Pallakkad, Calicut, Kannur, Kasaragode.

Religions: Répartition des communautés religieuses au Kerala, Hindous 55%, Musulmans 23% et Chrétien 22%.

Sur les routes du Kerala: Comme partout en Inde et comme dans la plupart des pays d'Asie, conduite à gauche. Dans les faits, partout où l’on peut rouler … ! Priorité aux plus gros véhicules, donc attention aux piétons … Vitesse moyenne : 30 kms/h – état des routes en inde du sud : généralement convenables, quelques portions dégradées notamment après la mousson – Contrairement aux états du Tamil Nadu et du Karnataka, le Kerala a très peu de 4 voies.

Relief: Le Kerala est une longue bande de terre étroite bordée à l’ouest par la mer d'Oman et à l’est par une chaîne de montagnes, les Ghats occidentaux, le relief est donc simple à décrire :

 

La côte du Kerala ou cote de Malabar est constituée de plages et de backwaters liés au niveau bas des terres – Les principaux backwaters sont dans la région d’Alleppey, Kumarakom et dans la région de Kollam (Quillon). Cependant, tout le long de la côte de la région de Calicut (Kozhikode) à la région de Kasaragod, vous trouverez des backwaters, souvent des lieux de « villégiature » pour de nombreux oiseaux et des zones de pêche. Toute la région côtière est couverte de cocotiers, nous sommes dans "Le pays des cocotiers" la nature y est exubérante.L’intérieur des terres est constitué de vallons arrondis couverts de plantations variées (hévéas, ananas, bananes, rizières, épices dont noix de muscade, gingembre, curcuma, etc...), toutes les épices qui font la réputation du Kerala, avec notamment le fameux poivre de MalabarLes montagnes sont couvertes de plantations de thé ou de cardamone et de forêts sauvages dans lesquelles les animaux tels que les tigres, éléphants, buffalos, singes, panthères, ours et autres oiseaux bataillent avec les humains pour conserver un peu d’espace…

 

Climat: il ne fait jamais froid dans le Kerala, sauf dans la région de Munnar en montagne, où la température peut descendre durant quelques mois à 10 degrés la nuit, voir proche de zéro durant quelques jours seulement. En journée, il est rare que cela n’atteigne pas 22 à 23 degrés au plus froid de l’année.
Tout le long de la bande côtière, il y a souvent un peu plus d’humidité ambiante, donnant une sensation de chaleur lourde parfois.
La région de Thrissur se distingue avec du vent de Novembre à Avril – Mai, du fait de son alignement avec la large faille dans les Ghats occidentaux, au niveau de Palakkad, qui séparent le Kerala du Tamil Nadu.
Les températures descendent rarement en dessous de 22-23 degrés la nuit et grimpent à 31-33 degrés en journée,) entre mars et avril elles peuvent monter à 36-37 degrés. La brise de bord de mer est donc appréciée.
La saison dite la plus agréable, va de Décembre à Mars (Vacances scolaires de Noel et vacances d'hiver période idéale pour voyager en famille). Les mois d’Avril et Mai (Vacances de Pâques) voient arriver les premiers orages de fin d’après-midi ce qui atténue la chaleur et rend cette période également agréable pour envisager un voyage au Kerala ou un voyage du Kerala au Karnataka.

Habituellement, le climat est agréable aux mois de septembre, octobre, novembre (hiver tropical) avec des températures confortables et des pluies plus ou moins éparses. La mousson est marquée en Juin jusqu’au mois d’août, puis le retour de mousson du Nord revient fin septembre jusqu’à mi ou fin novembre.

Vous avez un projet de voyage en Inde du sud ! Qu’attendre d’un voyage au Kerala ?

 

Un climat tropical dit végétation luxuriante : le Kerala est particulièrement verdoyant. Rizières, forêts, cocotiers, fruitiers, tecks, plantations de thé, caféiers, plantations d’épices, du vert à profusion et sous toutes ses déclinaisons, ce qui offre des paysages superbes.Plusieurs réserves animales en montagne : l’accès y est restreint, toutes les réserves naturelles sont gérées et l’accès est contrôlé par le département des forets du Kérala, les infrastructures peu efficientes, les animaux étant en liberté il est souvent difficile de les apercevoir...Des plages agréables, mais les eaux ne sont pas claires comme en Thaïlande, Maldives, Iles Laquedives etc. Il n’est donc pas envisageable de faire de la plongée le long des côtes du Kerala en mer d'Oman.Des temples, dont on peut observer l’architecture de l’extérieur seulement, la majorité étant interdite d'accès aux non-hindous, avec une architecture sobre généralement, des villages, une vie rurale intéressante où l’accueil est toujours chaleureux.Des festivals Hindou, hauts en couleurs, pas moins de 300 festivals sont organisés chaque année entre Décembre et Mai, à et aux alentours de Thrissur, des festivals de Theyyam dans la région de Kannur et Kasaragode uniques au monde, avec des éléphants caparaçonnés, des musiciens, des feux de Bengale. La saison des festivals court de Décembre à Avril, avec un pic de Janvier à Mars.La partie culturelle est la plus difficile à vous faire partager. Bien qu’il y ait une activité culturelle dans le Kerala à la fois très variée et très riche, la communication sur ces événements est locale. Par ailleurs, pour ce qui est des festivals hindou, en dehors des plus importants, la date est fixée par un astrologue du village, en considérant le calendrier Malayam… Il nous est donc quasiment impossible de connaître plusieurs semaines ou mois à l’avance la programmation de ces petits festivals. Nous utilisons notre réseau relationnel pour obtenir de l’information au fil des jours durant vos voyages sur place. Attention donc aux dates fantaisistes indiquées sur les sites internet Indiens !Du shopping : épices, thé, vêtements, tissus, objets de décoration sculptés, bronzes, des produits ayurvédiques de qualité – soins du visage et bien d’autres produits à valeur médicale.Du dépaysement à chaque coin de rue tant la culture est différente ; du paradoxe permanent : que ne serait l’Inde sans paradoxe !… la technologie de pointe côtoie sans malaise les petits métiers, les raccordements électriques improbables, miraculeux, le téléphone portable accompagne les prières dans les temples, la maison luxurieuse se dresse fièrement au milieu de baraques en tôles, le trader international en épices consulte l’astrologue pour décider du jour opportun pour rencontrer son banquier …Des festivals hindous uniques au monde, que l’on ne retrouve nulle part ailleurs en Inde : avec des éléphants caparaçonnés, parfois jusqu’à 80 ensembles. Le nombre de festivals est incalculable, pas moins de 300 fêtes religieuses ont lieu dans la région de Trissur entre le mois de Décembre et le mois de Mai. Ces festivités religieuses sont ouvertes à tous, et vous emportent loin, très loin vers un autre monde.Des rencontres avec les Keralais toujours souriantes et débonnaire ; c’est ce qui surprend chacun de nos voyageurs et qui bien souvent offre les plus belles émotions.

À propos

christian

Mon nom est Christian Duroule

Mes passions : explorer le monde qui m’entoure, la nature et la cuisine !